Revenir au site

Un jour quelque part en Bretagne

Découverte du Minihic Sur Rance

Il y a des jours où il n'y aurait rien à ajouter ou à changer.

Où la journée a juste été parfaite.

A la limite des 100 km post déconfinement, j'avais besoin d'un vrai bol d'air, d'une vraie journée de vacances.

Et j'ai choisi la côte Nord de Bretagne, un petit coin de paradis niché entre l'Ille et Vilaine et les Cotes d'Armor, aux abords de Saint Malo et Dinard, pour m'y ressourcer.

Là où la Rance rejoint la mer, où le fleuve rencontre la mer, il existe un petit village préservé du temps qui passe, où règne uniquement la sérénité.

Le village du Minihic sur Rance, avec ses 4 cales et ses sentiers de randonnée est un véritable coup de coeur.

En descendant vers la Cale de la Landriais, entre les maisons en pierre et la végétation qui les entourent, on a cette impression d'apaisement en quelques secondes.

Comme un second souffle, un soupir de contentement qu'on a envie de faire, d'être arrivée et de respirer tout simplement.

En bas de la cale m'attendait Flora, une jeune femme souriante qui allait nous emmener faire une randonnée paddle.

Flora de Fauméa Stand up paddle et Yoga vient de créer son entreprise de paddle et de yoga.

Sous ce petit bout de femme se cache une ancienne championne de catamaran, une biologiste, et une jeune maman.

Alors le mélange de tout cela, donne une prof de paddle exceptionnelle, qui nous sensibilise à la nature et au milieu marin, et extrêmement attentionnée.

Je n’étais pas la seule chanceuse ce jour là. Nous étions 4, dont mon amie Clélia qui m'avait rejoint pour cette journée.

J'avais demandé à Flora s'il était possible de faire notre randonnée nautique vers un des moulins à eau, le Moulin à marée de Quinard, datant du XIX ème siècle et bien sûr elle a accepté de nous y amener.

Ce moulin utilisait la force des marées jusqu'en 1898 où est installé une machine à vapeur.

A partir de cette date et jusqu'en 1925, le moulin devient une minoterie industrielle.

 

Les conditions étaient parfaites, un eau limpide et lisse, un peu de vent dans le dos, et nous voilà partis tous les 5 pour un moment de bonheur.

Jamais la cote d’émeraude n'a aussi bien porté son nom. Tantôt verte claire tantôt turquoise, la Rance nous a offert un véritable spectacle.

La randonnée se poursuit au fil de deux îles : les îles Notre Dame et Harteau, où l'on s'émerveille de tout.

Ces îles appartiennent à la commune de St Jouan des Guérets, au nombre de trois.

La troisième des îles est l'île Chevret, mais ça sera pour une prochaine découverte!

Les îles sont des réserves ornithologiques, mais on ne s'approche pas trop près des oiseaux.

J'apprécie ce respect de la nature et de milieu partagé entre les animaux vivant dans ce domaine et notre passage sur l'eau.

On partage cet espace en toute quiétude.

La balade se poursuit avec des exercices de navigation, des demi tours rapides, des déplacements sur le paddle. Car même s'il s'agit d'une balade, on est là aussi pour progresser, et Flora nous délivre des précieux conseils.

Le seul souci dans cette journée, c'est le temps qui file trop vite.

Presque 2h30 sur l'eau à ramer, admirer, discuter, et malgré quelques courbatures dans les bras, on aurait bien prolongé cette balade.

Mais comme je vous ai parlé des sentiers de randonnée qui jouxtent la cale, on s'est dit qu'il serait dommage de ne pas aller les découvrir davantage.

Le sentier longe la côte, quelques habitations fleuries, et permet de nous rafraichir.

A l'ombre des arbres, d’un coté la Rance, de l'autre la végétation, on passe à un autre type de balade plus terrestre cette fois, mais tout aussi jolie.

C'est bien là la beauté d'un endroit.

Quelque soit le type de visite, on tombe sous le charme directement, qu'on soit marcheur ou plus aventurier.

Même les meilleures des journées ont toujours une fin ... aujourd’hui était une vraie journée de vacances, comme quoi même à moins de 100 km on peut se dépayser et se faire plaisir.

Prochain Rendez vous randonnée terrestre et nautique lundi prochain, toujours avec Fauméa Stand Up Paddle car finalement quand on aime, on revient!

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly