Revenir au site

valence

entre plage, architecture de folie, jardins, culture et folles soirées

Ah Valence !!! Ce voyage a un drôle de contexte.

Tout fraichement séparée, un besoin irrépressible de prendre l'air, de m'évader, et un ami si adorable, qui y est en vacances et me propose de le rejoindre pour me changer les idées. Ni une ni deux, je prends les billets et je saute dans l'avion le rejoindre.

Le soleil, l'amitié, les sangrias, la plage, les tapas, tout un programme pour passer à autre chose, et surtout oublier cette période difficile.

Alors comme ce voyage n'était absolument pas programmé, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. D'habitude avant tous mes voyages ou weekends, je fais le tour des sites ou des guides, pour voir les lieux à visiter, les bons restos, l'histoire de la ville, mais cette fois, vu le contexte, je savais à peine situer Valence sur une carte.

Et finalement ne pas savoir à quoi m'attendre m'a permis de n'avoir aucun à priori sur la ville, et là bas j'allais y découvrir de jolies surprises.

Nous étions logés dans un appartement loué sur Air BnB, au cœur de la ville, rue Pobla de Farnals, entre la plage et le centre ville, ce qui nous a permis de faire beaucoup de marche pour se rendre d'un endroit à l'autre. Il est aussi possible de se déplacer en métro, en bus et en taxi, les courses en taxi restent très abordables, compter environ 6/8 euros pour un trajet centre ville / plage.

Nous avions le marché couvert à 2 pas de l'appart, pratique pour les croissants et le pain frais le matin, et bien plus sympa qu'un hôtel pour se mêler à la vie espagnole de quartier.

Pour mon 1er jour à Valencià, nous avons été découvrir l'incroyable cités des Arts et des Sciences.

C'est un lieu incontournable, créé par l'architecte valencien Santiago Calatrava.

Quelques photos pour montrer l’œuvre avant d'expliquer cette architecture démentielle.

La cité des Arts et des sciences fut inaugurée en avril 1988 par l'ouverture de l'Hemisféric. En forme d'oeil, il comporte un planétarium, et le musée des sciences, musée interactif de science.

Le palais des Arts de la Reine Sofia, est en forme de bateau et est dédié aux arts et à la musique.

L' Agora est une place couverte.

Et le plus charmant : l'Umbracle, le jardin botanique couvert, où les palmiers atteignent la structure et s'échappent vers le ciel.

Cet endroit, incroyable et architecturalement démesuré, m'a laissé un peu sans voix, étant donné que je n'ai vu aucun lieu qui ressemble à cela.

Après une telle balade, il fallait bien un peu de détente et de repos. Direction l'immense plage de Malvarrosa. Nous avons eu beaucoup de chance, du soleil tous les jours, et même du vent, mais je n'avais pas prévu cette éventualité, donc mes affaires de kite étaient sagement restés chez moi!!

Etant donné que j'avais besoin de repos aussi, quelques petites siestes sur la plage étaient les bienvenues après un bain rafraichissant. La mer est à 18 degrés, donc pour une normande comme moi, c’est presque une température estivale!

Mais Valencià n'est pas que culture et farniente.

L'Espagne c'est aussi la gastronomie, les célèbres tapas!

Et de préférence dans un quartier branché! nous avons été les déguster à la Malvaloca dans le quartier Ruzafa.

C’est un quartier chaleureux, cosmopolite et de caractère qui comportent de nombreux bars à tapas, de bonnes terrasses et restos.

Ne pas oublier de prendre la Sangria qui va avec. Ben oui quoi. On est en Espagne, il faut faire honneur à la boisson locale!!!

Les nuits sont aussi l'occasion de profiter de l'ambiance locale.

Valence compte de nombreux bars de nuits, pour boire un verre, danser, discuter tout simplement avec les amis, et faire des rencontres sympas.

Le lieu le plus sympa, pour moi, est naturellement un roof-top, un bar sur une terrasse avec vue sur la ville.

Il s'agit du Barcelo, terrasse de l'hôtel, où on admire la cité des arts et des sciences de nuit.

Après des folles nuits, il faut se remettre au vert!

Et à Valence, il y a le choix.

Pour commencer par les plus beaux: les Jardins de la TURIA, l'un des plus grand parc naturel urbain d'Espagne. Il va du parc de Cabecera jusqu'à la cité des arts et des sciences de plus de 9 km.

C'est un jardin construit dans l'ancien lit du fleuve Turia, détourné pour éviter d'autres terribles inondations que connut Valencià.

Suite à une crue gigantesque qui ravagea la ville ( en octobre 1957), le lit du fleuve fut dévié pour la protéger.

Le jardin, qui remplace le fleuve, fut inauguré en 1986. L'ancien paysage fluvial a donc laissé place à un espace vert unique, propice à la détente, au sport ( footing, vélo, yoga), à la marche paisible, entouré d'orangers, de fontaines, de bassins et de palmiers.

Surmonté de 18 ponts, de différents styles et d époques; le pont des Fleurs est celui qui m'a le plus plu.

D'autres jardins sont aussi très intéressants à découvrir.

Le jardin des Hespérides (gratuit) est à faire avant le jardin botanique (payant).

C'est effectivement un petit jardin mais qui a beaucoup de charme, avec un bassin, une église et des orangers.

A quelques centaines de mètres de ce jardin, se trouve le jardin botanique de Valence. Prix dérisoire (2.50 euros).

Il a été créé dans le milieu du 16eme siècle, on peut remarquer qu'il s'agit du jardin le plus ancien d'Europe. Il était destiné à l'origine à l'étude des plantes médicinales.

De nos jours, il y a des espèces des 4 coins du monde, palmiers, cactus géants. Ce jardin est d'un calme et d'une richesse de plantes, il y fait bon de se balader entre la roseraie et les allées de palmiers!

Quelques bonnes adresses pour recharger les batteries après ces km de marche :

Si vous passez à Valence: il faut déjeuner au Brunch and Corner, sur la célèbre place de la Vierge. Il propose des menus pas chers et diététiques, et une mention spéciale pour le Spritz!

Pour le soir, pour diner entre amis ou entre amoureux, aller toujours sur la place de la Vierge, au resto Saona et demander de s'installer face à la fontaine en terrasse.

Menu entrée plat dessert à moins de 15 euros. Une tuerie !

Valence est une ville éclectique et frénétique, et elle comporte de nombreux quartiers riche en architecture. Il ne faut pas hésiter à lever les yeux sur les façades, les arches, au détour d'une rue.

Lors de nos nombreuses marches, nous avons été étonnés par des longues barres d'immeuble, sans identité, et la vie nous fait faire quelquefois des parallèles. C'est en voyant des choses moins belles, que l'on s’aperçoit de la beauté d'autres lieux.

Et c'est pareil avec les amis. C'est dans les difficultés qu'on s’aperçoit encore plus de leur gentillesse, et du bonheur d'être tout simplement avec eux.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly